Principe 3: Concevoir à l’échelle ou pour une adoption généralisée

Type:
Guide

La mise à l’échelle est un objectif difficile à réaliser pour de nombreux praticiens du développement numérique. Le domaine de la santé mobile, par exemple, a constaté le problème de la « pilotite », l’incapacité de faire passer les initiatives au-delà de la phase du projet pilote [http://archive.skoll.org/debate/how-do-we-cure-mhealth-pilotitis-critical-lessons-inreaching-scale/]. L’échelle peut signifier différentes choses dans différents contextes, mais elle exige l’adoption de l’initiative au-delà de la population pilote et fait souvent appel à l’obtention de fonds ou de partenaires pour étendre l’initiative à de nouvelles communautés ou régions. Différents maîtres d’œuvre peuvent définir l’échelle comme un certain pourcentage de la population ou un certain nombre d’utilisateurs. Concevoir à l’échelle ou pour une adoption généralisée signifie penser au-delà du projet pilote et faire des choix qui permettront une adoption plus large dans l’avenir, et identifier ce qui est abordable et utilisable par tout un pays ou toute une région, plutôt que pour quelques communautés pilotes. Il vous faudra peut- être évaluer les compromis entre les processus menant au lancement et la mise en œuvre rapides d’un projet pilote à court terme ou des projets pilotes nécessitant plus de temps et de planification mais qui jettent les bases de la mise à l’échelle et économisent du travail et des investissements dans l’avenir. En concevant à l’échelle dès le départ, il sera plus facile d’étendre votre initiative à de nouveaux utilisateurs, marchés, régions ou pays si elle répond aux besoins des utilisateurs et a un impact.